Opération hérisson

Symbole historique du mouvement France Nature Environnement, le hérisson d’Europe accompagne la fédération dans tous ses combats depuis 1968. Protégé depuis 1981, il reste toutefois relativement méconnu. Face à ce constat, FNE 25-90 a lancé en 2018 une vaste opération de recensement dans le Doubs et le Territoire de Belfort pour mieux connaître et mieux protéger ce petit mammifère. Aujourd’hui, FNE Haute-Saône se met également au service de son animal totem.

Pourtant considéré comme commun, le Hérisson d’Europe se fait aujourd’hui de plus en plus rare dans nos régions, et les scientifiques estiment qu’il pourrait bien disparaître d’ici 2050 !

Les principales menaces qui pèsent aujourd’hui sur ce petit mammifère sont dues aux activités humaines, comme les intoxications aux pesticides, ou les collisions routières, qui occasionneraient plus de 700 000 hérissons écrasés par an en Europe !

Pourtant, ce petit animal est un véritable témoin de la bonne qualité des écosystèmes, et constitue également un précieux allié pour le jardinier ! Son menu étant principalement composé de limaces, d’escargots et d’insectes, il vous rendra le précieux service d’en soulager votre potager, à condition de lui fournir un habitat favorable.

Le hérisson est un allié précieux pour qui cultive son jardin, puisqu’il vous débarrassera des limaces, chenilles et autres insectes qui pourraient menacer votre potager. Si vous voulez avoir la chance d’en voir un s’installer dans votre jardin, créez un environnement favorable :

  • N’utilisez pas de produits toxiques tels que les anti-limaces, qui risqueraient de l’empoisonner ;
  • Favorisez son installation en préservant des recoins sauvages dans votre jardin (buisson, tas de feuilles ou de branchages…), en construisant ou en achetant un petit abri en bois ;
  • Mettez à disposition une gamelle d’eau, notamment en période de sécheresse.

Et si un hérisson s’installe bel et bien, laissez-le faire sa vie sans le déranger et prenez soin de vérifier qu’il n’est pas dans les parages avant de déplacer un tas de feuilles ou de débroussailler une parcelle !

C’est très simple : Où que vous soyez en France, si vous voyez un hérisson (qu’il soit mort ou vivant), il vous suffit de le prendre en photo ou en vidéo et de renseigner votre observation ici.

Le hérisson étant un animal nocturne, il n’est pas normal de le croiser pendant la journée. Toutefois, si vous n’êtes pas noctambule, des indices peuvent vous permettre de détecter sa présence : empreintes, crottes, nids… Pour en savoir plus sur le hérisson et apprendre à identifier ces indices, rendez-vous sur le site de FNE 25-90 !

Capture d’écran de la plateforme de recensement

Attention : le Hérisson d’Europe est une espèce protégée, qui bénéficie d’un statut de protection réglementé. Sont interdits par la loi : la destruction ou l’enlèvement des nids, la mutilation, la destruction, la capture, le transport, la détention, la vente ou l’achat (sauf spécimen légalement détenu) de l’animal (article L. 411-1 du code de l’environnement).