La lutte biologique pour une agriculture sans pesticipes

Rédigé par FNE70


19 janvier 2015 Non classé Articles agriculture agriculture biologique Articles champignons insectes lutte biologique pesticides ravageurs


La lutte biologique est une méthode qui consiste à l’utilisation d’organismes vivants (champignons microscopiques, bactéries, acariens, insectes ou d’autres animaux) pour éviter et prévenir les dégâts causés par les ravageurs.

 
 

Ces organismes sont une façon écologique et naturelle de lutter contre les ravageurs, évitant ainsi, l’utilisation de produits chimiques et pesticides, qui ne respectent pas l’environnement et qui nuisent sur la santé des consommateurs. Ces organismes auxiliaires aident à rétablir les équilibres naturels.

Pour l’application de cette méthode agricole, il faut d’abord identifier le ravageur qui provoque les dégâts, pour ensuite, trouver le prédateur idéal. Des experts peuvent vous aider dans ces actions.

La plupart des organismes utilisées pour la lutte biologique sont des entomophages, c’est à dire, des prédateurs ou parasites d’insectes, qui sont normalement, les ravageurs les plus destructifs.

Ainsi, nous trouvons par exemple, l’utilisation de coccinelles contre les pucerons, les guêpes parasitoïdes contre la mouche à fruits, ou le champignon Beauveria bassiana, qui s’avère très efficace contre presque toutes les espèces d’insectes ravageurs.

Les avantages de cette méthode sont évidents:

-        Respect de l’environnement. Nous n’utilisons pas de pesticides, qui ne font pas de différence entre les insectes ravageurs et les insectes bénéfiques.

-        Sécurité alimentaire. Nous évitons l’ingestion de composées chimiques toxiques.

-       Augmentation de la productivité agricole. Nous limitons les dégâts produits par les ravageurs.

Malgré tous ces avantages, la lutte biologique est une méthode qui a besoin de patience et de beaucoup d’entretien de la part de l’agriculteur. Les résultats ne sont pas si rapides, car le prédateur doit s’établir en tant que population naturel dans l’agrosystème.

En tout cas, la lutte biologique est une des méthodes les plus utilisées dans l’ensemble des cultures d’agriculture biologique. Elle constitue une solution efficace contre les ravageurs, durable et respectueuse de l’environnement et de la santé humaine.

 


Les commentaires sont fermés.