NON à la ferme des 400 vaches en Haute-Saône

Rédigé par FNE70


24 août 2020 Non classé aucun


Une ferme qui passerait de 180 vaches aujourd’hui à 375 dans 2 ans, qui passerait du tout fumier au tout lisier et qui passerait du mixte pâturage + affouragement au total HORS SOL (c’est-à-dire tout affouragement et animaux vivant 100% de l’année en stabulation), vous auriez du mal à croire que ce genre de projets fassent encore recette en 2020 ?

Rajoutons que les investissements, de plus de 2,5 millions d’euros, qui rendront l’exploitation quasi intransmissible, ne rémunéreront pas nécessairement mieux les associés qu'aujourd’hui (selon le dossier il resteraient à 1.500€/mois) ...

Cela vous semble fou ? C’est pourtant le projet porté actuellement par le GAEC ADAM à Sorans-Lès-Breurey en Haute-Saône près de Rioz.
voir le reportage de France 3 BFC

Télécharger la contribution des ONG à la Consultation publique en cliquant ici. (13 pages) 

FNE 70 et le Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises demandent à la préfecture de rejeter la demande d’agrandissement, et de proposer d’accompagner l’exploitation vers un élevage soutenable pour l’environnement, équitable pour les salariés, adapté aux besoins alimentaires du territoire et respectueux des besoins essentiels des bovidés.

La Confédération Paysanne de Haute-Saône, syndicat pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs, a adressé une lettre ouverte à Madame la Préfète le 2 septembre 2020 pour dire ses inquiétudes avec la création de cette usine à lait à Sorans-lès-Breurey, des orientations agricoles soutenues sur le département :  Télécharger la lettre ouverte de la Confédération Paysanne de Haute-Saône

TECH&BIO : Découvrez le meilleur des techniques bio et alternatives en Bourgogne Franche-Comté les 9 & 10 SEPTEMBRE 2020 à VILLERS-PATER (à 15 km de Sorans les Breurey). L’agriculture biologique continue de se développer, le nombre de conversions ne cesse d’augmenter ces dernières années. Le salon Tech&Bio, carrefour d’échanges et de savoir-faire, sera cette année centré sur l’élevage. Plus de 80 exposants et 50 partenaires proposent un programme dynamique et fourni en animations .

Arrêté préfectoral 70-2020-09-03-002   : La demande d'enregistrement au titre des installations classées pour la protection de l'environnement par le GAEC ADAM à Sorans les Breurey pour son projet de porter son élevage de 180 à 380 vaches laitières a été acceptée par la Préfecture le 3 septembre 2020 ...

FNE 70, 1 ter allée d'Hestia 70000 Vesoul

Les commentaires sont fermés.